L’intelligence artificielle dans la cybersécurité

Publié par Adrien Pavone le

La surface de cyberattaque dans les environnements d’entreprise modernes est énorme, et elle continue de croître rapidement. Cela signifie que l’analyse et l’amélioration de la posture de cybersécurité d’une organisation nécessitent plus qu’une simple intervention humaine.

L’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique deviennent désormais essentiels à la sécurité de l’information, car ces technologies sont capables d’analyser rapidement des millions d’ensembles de données et de traquer une grande variété de cyber-menaces – des menaces de logiciels malveillants aux comportements louches qui pourraient aboutir à une attaque de phishing.

Dans cet article, nous allons énumérer les différentes utilisations de l’intelligence artificielle dans le domaine de la cybersécurité.

Détection de nouvelles menaces

L’IA peut être utilisée pour repérer les cyber-menaces et les éventuelles activités malveillantes. Les systèmes logiciels traditionnels ne peuvent tout simplement pas suivre le rythme du nombre de nouveaux logiciels malveillants créés chaque semaine, c’est donc un domaine dans lequel l’intelligence artificielle peut vraiment aider. Grâce à des algorithmes sophistiqués, les systèmes d’IA sont formés à la détection des logiciels malveillants, à la reconnaissance des formes et à la détection des comportements les plus infimes des attaques de logiciels malveillants ou de ransomwares avant qu’ils ne pénètrent dans le système.

L’intelligence artificielle permet d’obtenir une intelligence prédictive supérieure grâce au traitement du langage naturel, qui recueille des données par lui-même en parcourant des articles, des nouvelles et des études sur les cyber-menaces. Elle peut ainsi fournir des renseignements sur les nouvelles anomalies, les cyberattaques et les stratégies de prévention.

Lutter contre les robots

Les robots représentent aujourd’hui une part importante du trafic internet et ils peuvent être dangereux. Qu’il s’agisse de la prise de contrôle de comptes à l’aide d’informations d’identification volées, de la création de faux comptes ou de la fraude aux données, les robots peuvent représenter une véritable menace. Vous ne pouvez pas vous attaquer aux menaces automatisées uniquement avec des réponses manuelles. L’IA et l’apprentissage automatique permettent de comprendre en profondeur le trafic d’un site web et de faire la distinction entre les bons robots (comme les robots d’exploration des moteurs de recherche), les mauvais robots et les humains.

Prévision des risques de violation

Les systèmes d’IA aident à déterminer l’inventaire des actifs informatiques, qui est un registre précis et détaillé de tous les appareils, utilisateurs et applications ayant différents niveaux d’accès à divers systèmes. Maintenant, en tenant compte de l’inventaire des actifs et de l’exposition aux menaces (comme indiqué ci-dessus), les systèmes basés sur l’intelligence artificielle peuvent prédire comment et où vous êtes le plus susceptible d’être compromis afin que vous puissiez planifier et allouer des ressources vers les zones les plus vulnérables. Les informations prescriptives issues de l’analyse basée sur l’IA vous permettent de configurer et d’améliorer les contrôles et les processus afin de renforcer votre cyber-résilience.

Une meilleure protection des terminaux

Le nombre d’appareils utilisés pour travailler à distance augmente rapidement, et l’intelligence artificielle a un rôle crucial à jouer dans la sécurisation de tous ces terminaux. Bien sûr, les solutions antivirus et les VPN peuvent aider contre les attaques de logiciels malveillants et de ransomwares à distance, mais ils fonctionnent souvent sur la base de signatures. Cela signifie que pour rester protégé contre les dernières menaces, il devient nécessaire de se tenir au courant des définitions de signatures.

Cela peut être un problème si les définitions de virus sont à la traîne, soit parce que la solution antivirus n’est pas mise à jour, soit parce que l’éditeur du logiciel n’est pas sensibilisé. Ainsi, si un nouveau type d’attaque de logiciels malveillants survient, la protection par signature peut ne pas être en mesure de s’en protéger.


J’espère que cet article vous aura plu, si vous avez des questions ou des remarques sur ce que j’ai pu écrire n’hésitez pas à réagir avec moi par mail ou en commentaire ! N’hésitez pas à me dire également si ce genre d’article vous plaît !

Merci pour votre lecture et à bientôt !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.